Just another Réseau Blog Poliris site
25 Mar

La baisse des taux des crédits booste le marché de l’immobilier à Sare

Il fallait s’y attendre. Après une baisse continue de près de un an et demi, les taux des crédits immobiliers ont eu raison d’un marché en berne. Aujourd’hui, les premiers signes de reprise se font sentir dans le département des Pyrénées-Atlantiques avec une augmentation des intentions d’achat observée depuis janvier 2015 et une explosion des demandes de financement. En février 2015, d’après les chiffres publiés par l’Observatoire Crédit Logement, la production de crédits immobiliers aurait augmenté de 25,2 % par rapport au mois de février 2014 ; de quoi rassurer les vendeurs et les professionnels du secteur.

Le coût du crédit immobilier n’a jamais été aussi faible à Sare

Aujourd’hui, le niveau extrêmement compétitif des taux immobiliers permet d’emprunter à un coût historiquement bas à Sare. En mars 2015, le taux moyen des crédits immobiliers est seulement de 2,21 %. Rien ne permet aujourd’hui d’envisager un renversement de cette tendance baissière que nous observons depuis le mois de septembre 2013.

Dans ce contexte, Le Prêt Malin a enregistré une augmentation de ses demandes de crédit de près de 12 % pour le seul mois de février 2015.

Les prix de l’immobilier trouvent peu à peu leur équilibre à Sare

En 2014, la commune de Sare n’a pas fait exception à la règle. Les prix de l’immobilier de la commune ont suivi la tendance générale baissière. Les vendeurs ont pris conscience de la nécessité de réduire le prix de leur bien immobilier afin de trouver des acquéreurs.

Aujourd’hui, la baisse des prix semble se dissiper et les premiers signes de relance se font sentir dans le département des Pyrénées-Atlantiques, notamment à Sare. Il faut savoir que le retour des primoaccédants et des jeunes sur le marché de l’immobilier est des plus encourageant. Attirés par des prix en baisse et des taux particulièrement attractifs, les acquéreurs potentiels se multiplient et les intentions d’achat s’envolent. Ce sont également les investisseurs qui semblent vouloir saisir ces nouvelles opportunités sur le marché de l’immobilier.

Dans ce contexte, l’année 2015 devrait permettre au marché de l’immobilier de repartir sur des bases plus solides. L’évolution des prix de l’immobilier sera l’indicateur essentiel à suivre en 2015 pour comprendre l’étendue de la reprise sur ce secteur.

B.P. / BazikPress © momius – Fotolia

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée